Dossier

Cet article est issu du dossier «Législatives au Bénin sans l'opposition : les enjeux d'un scrutin inédit»

Voir tout le sommaire
Politique

Opposition exclue des législatives au Bénin : le fils d’Adrien Houngbédji dans le viseur de la justice

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 18 mars 2019 à 13h26
Le président béninois Patrice Talon et le président de l'Assemblée nationale (à droite) Adrien Houngbédji, le 6 mars.

Le président béninois Patrice Talon et le président de l'Assemblée nationale (à droite) Adrien Houngbédji, le 6 mars. © RODRIGUE AKO/Présidence du Bénin

Après Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée nationale, qui a été entendu la semaine dernière par la police, c’est au tour de son fils Freddy Houngbédji, commissaire à la Commission électorale nationale autonome, d’être soupçonné d’avoir transmis des documents confidentiels.

Le 12 mars, Adrien Houngbédji, le président de l’Assemblée nationale, a été entendu à son domicile par la police. Celle-ci enquête sur des irrégularités qui entacheraient le dossier de candidature du PRD (son parti) aux législatives.

Ces irrégularités présumées avaient conduit la Commission électorale nationale autonome (Cena) à interdire au PRD (et à l’opposition) de concourir au scrutin. Houngbédji avait alors saisi la Cour constitutionnelle pour annuler cette décision.


>>> À LIRE – Bénin : la tentation autoritaire


Or, Freddy Houngbédji, son fils, commissaire à la Cena, est à son tour dans le viseur de la justice. On le soupçonne d’avoir transmis à son père des documents confidentiels, que celui-ci a produits devant la Cour constitutionnelle à l’appui de sa requête.

En se fondant sur ces documents, Adrien Houngbédji soutenait, entre autres, que les dossiers des coalitions de la mouvance présidentielle, le Bloc républicain et l’Union progressiste, validés par la Cena, étaient entachés d’irrégularités. Le 13 mars, la Cour a rejeté sa demande, arguant notamment que ces documents « n’ont pas été obtenus légalement ».

Lire les autres articles du dossier

«Législatives au Bénin sans l'opposition : les enjeux d'un scrutin inédit»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte