Diplomatie

RDC : Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi se (re)parlent par chefs d’État interposés

Félix Tshisekedi (à g.) et Moïse Katumbi, à Paris, en décembre 2015. © Pierre Boisselet pour JA

En froid depuis plusieurs mois, le président de la RDC et l'ancien gouverneur du Katanga, toujours en exil, communiquent à nouveau. Au moins deux chefs d'État ont joué le rôle d'intermédiaire ces dernières semaines.

Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi ont repris contact. Selon nos sources, le président congolais et le patron de la plateforme Ensemble pour le changement communiquent désormais par l’intermédiaire de plusieurs chefs d’État.

Parmi eux, le Guinéen Alpha Condé et le Sud-Africain Cyril Ramaphosa. Tous quatre se connaissent bien et s’étaient rencontrés à l’époque où les deux Congolais militaient ensemble contre Joseph Kabila.

Un émissaire pour le passeport

Tshisekedi et Katumbi s’étaient alliés au début de 2016, lorsque l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga avait quitté le camp de Kabila. Mais leurs relations s’étaient distendues depuis que Tshisekedi avait retiré sa signature de l’accord de Genève, qui, en novembre 2018, avait désigné Martin Fayulu candidat commun de l’opposition.

Par ailleurs, Katumbi, qui avait engagé une procédure pour obtenir un passeport biométrique congolais, a obtenu ce document le 8 mars, à la demande de Tshisekedi. Le président a envoyé un émissaire pour le lui remettre en personne.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte