Politique

Que sont-ils devenus ? Ali Larayedh, l’ancien ministre tunisien de l’Intérieur

ALI LARAYEDH - Tunisian Islamist Former Prime Minister and new General Secretary of the Ennahdha Mouvement Party, Ali Larayedh (2-L) arrives to give a press conference with Ennahdha's Islamist Leader Rached Ghannouchi on July 15, 2014 in Tunis. Ali Larayedh was designated this week General Secretary of the Ennahdha Mouvement Party, replacing Hamadi Jebali. The Tunisian Presidential Elections are due to take place by the end of 2014. Mohamed Hammi/Sipa Press/HAMMI_191205/Credit:Mohamed Hammi/SIPA/1407151917 © mohamed hammi/SIPA

Il aura été ministre de l’Intérieur dans un bâtiment où, sous le régime Ben Ali, il avait été placé à l’isolement et torturé, puis chef du gouvernement tunisien de février 2013 à janvier 2014.

Aujourd’hui, l’islamiste Ali Larayedh n’est plus aux premières loges. À 63 ans, il reste néanmoins vice-président d’Ennahdha, dont il est une tête pensante et qu’il avait représentée, en 2005, au sein du Collectif du 18-Octobre pour les droits et les libertés.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte