Politique

Macron s’entretient avec Sassou Nguesso, Ahoussou-Kouadio pourrait être démis de ses fonctions…

Secrets de Palais © JA

Les présidents français et congolais se sont entretenus mi-février par téléphone, Jeannot Ahoussou-Kouadio pourrait être remplacé à la tête du Sénat ivoirien pour n'avoir pas rejoint le RHDP... Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d'État et de leur premier cercle.

• Congo-France : entente au sommet

Emmanuel Macron avec Denis Sassou Nguesso et Jean-Yves Le Drian, durant leur rencontre du sommet de l’OIF à Erevan, le 12 octobre 2018. © DR

Emmanuel Macron a téléphoné à Denis Sassou Nguesso à la mi-février. Tous deux ont évoqué la situation en RD Congo, à la suite de la visite à Brazzaville de Félix Tshisekedi, le 7 février, et exprimé leur soutien au nouveau président. Le chef de l’État français s’est dit par ailleurs préoccupé par le retard qu’ont pris les négociations sur la restructuration de la dette que les autorités congolaises ont engagées avec le FMI. Un accord ouvrirait la voie à une aide de cette institution financière.

• Côte d’Ivoire : Ahoussou-Kouadio sur la sellette

Jeannot Ahoussou-Kouadio, premier président du Sénat ivoirien, le 13 mars 2012 à Abidjan. © Emanuel Ekra/AP/SIPA

Jeannot Ahoussou-Kouadio, qui penche pour le PDCI, devrait connaître d’ici peu le sort de Guillaume Soro, l’ex-président de l’Assemblée nationale. Alassane Ouattara souhaite en effet remplacer toutes les personnalités qui n’ont pas rejoint le RHDP. Or le président du Sénat n’a rejoint ni le parti unifié ni la dissidence modérée du PDCI (Renaissance), qu’animent Daniel Kablan Duncan, le vice-président, et Patrick Achi, le secrétaire général de la présidence.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte