Politique

Russie-Centrafrique : les camarades de Touadéra

Vladimir Poutine et Faustin-Archange Touadéra, à Saint-Pétersbourg, le 23 mai 2018. © Mikhail Klimentyev/AP/SIPA

Introduits auprès de Faustin-Archange Touadéra par le Premier ministre centrafricain, Firmin Ngrebada, et par d’autres intermédiaires, les Russes renforcent leur emprise en Centrafrique.

Au grand dam des Français et des Américains, les Russes renforcent leur emprise sur la Centrafrique. Souvent décrit comme leur homme lige, Firmin Ngrebada, Premier ministre depuis le 25 février, passe pour les avoir introduits auprès de Faustin-Archange Touadéra (FAT), dont il a épousé une cousine.

Délégation centrafricaine à Sotchi

En octobre 2017, alors qu’il était encore directeur de cabinet du chef de l’État, Ngrebada a fait partie de la délégation qui a accompagné FAT à Sotchi, où Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, les avait accueillis. Cette rencontre sur les bords de la mer Noire, qui intervenait deux mois après la signature d’un accord de coopération militaire, avait scellé le rapprochement politico-­économique entre les deux pays.

Selon nos informations, faisaient également partie de cette délégation : Rameaux-Claude Bireau, cousin de FAT et ministre-conseiller économique à la présidence ; Noël Bienvenu Selesson, colonel de gendarmerie et ancien de Saint-Cyr, conseiller pour le désarmement, la démobilisation, la réinsertion et le rapatriement (DDRR) à la présidence, aujourd’hui ministre délégué au DDRR ; Thierry Oronfei, conseiller à la présidence, chargé des Nouvelles technologies ; et Issa Bourna, collecteur de diamants dans la localité de Bria, très introduit dans la mouvance Séléka.


>>> À LIRE – Centrafrique – Noureddine Adam : « C’est bien que la Russie fasse ce que la France ne fait plus »


Les intermédiaires

Ces contacts auraient aussi été facilités par d’autres intermédiaires, comme Dimitri Mozer. Consul honoraire de la Centrafrique en Wallonie et patron d’une société spécialisée dans le déménagement d’entreprises, sise près de Liège, ce Belgo-Russe s’est entretenu avec FAT lors de la visite de ce dernier à Bruxelles le 6 mars. Mozer connaît bien Daniel Emery Dede, l’ambassadeur de RCA en Belgique.

Par ailleurs, Vladimir Poutine a nommé le 15 janvier un nouvel ambassadeur à Bangui : Vladimir Titorenko, qui avait occupé les mêmes fonctions en Irak, en Algérie et au Qatar.

Lors des pourparlers de paix sur la Centrafrique, organisés fin janvier-début février à Khartoum, la Russie avait dépêché Andreï Kemarski, le chef du département Afrique subsaharienne au ministère des Affaires étrangères, pour la représenter.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte