Télécoms

Cameroun : Joseph Dion Ngute en arbitre dans le dossier Nexttel

Do Manh Hung (Viettel Global), et Joseph Dion Ngute, Premier ministre du Cameroun

Do Manh Hung (Viettel Global), et Joseph Dion Ngute, Premier ministre du Cameroun © Montage JA

Le nouveau Premier ministre camerounais va être confronté bientôt au conflit qui déchire les actionnaires du troisième opérateur de téléphonie mobile du pays, la société vietnamienne Viettel Global (70%) et l’homme d’affaires camerounais Baba Ahmadou Danpulo.

Après avoir, sans succès, envoyé plus de vingt-cinq missives ces dernières semaines à différents responsables locaux, y compris à Paul Biya, les autorités vietnamiennes ont changé leur fusil d’épaule.

Hanoi envisage de dépêcher dans les prochains jours un émissaire à Yaoundé pour trouver une issue favorable à cette crise. En cas d’échec, Viettel Global, dirigé par Do Manh Hung, a prévu l’étape suivante. Propriété de l’armée vietnamienne, l’opérateur a déjà mobilisé la branche française du cabinet Shearman & Sterling, ainsi que la filiale singapourienne du cabinet vietnamien YKVN pour préparer une action contre l’État camerounais. Et ce pour non protection d’un investissement étranger, sur la base de l’accord-cadre de coopération du 27 décembre 2017.

Initiatives camerounaises

Avec 70 % des parts dans Nexttel, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 71,8 milliards de F CFA (110 millions d’euros) en 2017, Viettel accuse Baba Ahmadou Danpullo, détenteur de 30 % des parts à travers Bestcam, de faire main basse sur les plus de 210 milliards de F CFA investis par les Vietnamiens dans cette coentreprise.

D’autant que le Camerounais de 69 ans n’a pas chômé. Après avoir accusé son partenaire de ne pas avoir opéré le transfert de compétences au profit du personnel camerounais, Danpullo a conclu en juillet 2018 un accord d’assistance technique avec l’israélien Gilat Telecom pour remplacer les techniciens asiatiques et nommé son homme de confiance, Moïse Bayi, directeur général de Nexttel, poste exclusivement dévolu à Viettel.


>>> À LIRE – Plongée dans l’empire du milliardaire Baba Ahmadou Danpullo


Celui-ci a signé une note interne qui oblige le transfert depuis octobre dernier des recettes de l’opérateur dans les comptes de Bestcam. Hanoi espère que Joseph Dion Ngute changera entre-temps la donne, là où son prédécesseur, Philemon Yang, avait buté.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte