Transport aérien

Air France : conflit avec Air Madagascar, la justice tranchera

L'un des Airbus A340-300 Air Madagascar sur le tarmac d'Ivato, Aéroport International d'Antananarivo (illustration). © Air Madagascar

La compagnie malgache conteste depuis août 2018 une dette de 46 millions d'euros réclamée par Air France.

Le litige qui oppose depuis août 2018 Air France et son homologue malgache se réglera, tout compte fait, devant la justice. Pour rappel, Air Madagascar conteste une ardoise de 46 millions d’euros réclamés pour la « remise à niveau à haut potentiel » de deux Airbus A340 que lui loue le français depuis 2012. En cause : une divergence d’interprétation du contrat de vente (avec clause de réserve de propriété) liant les deux parties. Une tentative de médiation politique, tentée en janvier, n’a pas abouti.

Le nouveau président malgache, Andry Rajoelina, avait évoqué ce litige, en marge de sa cérémonie d’investiture, avec le secrétaire d’État français aux Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne. Présent au capital d’Air France à hauteur de 14 %, Paris a beaucoup moins de pouvoir d’influence sur les décisions d’Air France qu’auparavant. Le verdict du tribunal de commerce de Paris, attendu initialement le 13 février, ne devrait pas intervenir avant avril, lorsque se tiendra la première audience.

Air Madagascar a déposé ses nouvelles conclusions le 6 mars, Air France le fera le 20 mars.

Fermer

Je me connecte