Politique

Maroc : l’étau se resserre autour d’Al Adl Wal Ihsane

Rassemblement propalestinien organisé par Al Adl Wal Ihsane, en mai 2018. © Youssef Boudlal/REUTERS

Face à l’entrisme systématique pratiqué par Al Adl Wal Ihsane pour vulgariser son credo radical, les autorités ont décidé de sévir. Radiographie d’une organisation islamiste tentaculaire aux desseins inquiétants.

Kenitra, Casablanca, Inezgane, Tanger, Fès, El-Jadida… En février, pas moins de six résidences de dirigeants d’Al Adl Wal Ihsane (Justice et Bienfaisance) ont été mises sous scellés par les autorités. Un coup de massue pour l’organisation islamiste, qui envisage de porter plainte pour « violations de domiciles privés ».

« C’est une décision répressive qui illustre le grave recul des libertés au Maroc », s’insurge le porte-­parole, Fathallah Arsalane, sur l’un des sites affiliés à l’association – non reconnue mais tolérée. « Il s’agit d’une décision politique et de mesures illégales contre un courant connu pour son opposition au régime et que le Makhzen veut museler », confirme Abdelouahed Moutawakil, président du cercle politique.

Le porte-parole de l'organisation "Al Adl Wal Ihssane", Fathallah Arsalan, en compagnie de Mohamed Abbadi, leader de la Jamaâ. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Le secrétaire général, Mohamed Abbadi, d’habitude discret, crie, lui, à « l’abus de pouvoir » et à la « répression du Makhzen » dans un discours ponctué de versets coraniques, diffusé sur la webtélé de la Jamaa. Le même fait valoir que cette « offensive ne fait que consolider les rangs [de la formation] et renforcer son audience dans la perspective de la concrétisation de la promesse divine ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte