Diplomatie

Côte d’Ivoire-France : Guillaume Soro, l’ami ivoirien d’Alexandre Benalla

Alexandre Benalla et Guillaume Soro, lors de la convention de LRM, à Paris, en juillet 2017. © DR

L'ex-chargé de mission auprès de l'Élysée, dont les procédures judiciaires alimentent la presse française depuis plusieurs mois, a profité de son passage au cabinet d'Emmanuel Macron pour remplir son carnet d'adresses. Outre le Congo-Brazzaville, le Cameroun ou encore le Tchad, Alexandre Benalla avait aussi tissé des liens en Côte d'Ivoire. En l’occurrence avec l'ancien président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Aujourd’hui visé par plusieurs procédures judiciaires, Alexandre Benalla avait profité de son passage à l’Élysée pour se constituer un solide carnet d’adresses. Celui qui fut chargé de mission au cabinet d’Emmanuel Macron a ainsi fait la connaissance de Guillaume Soro, alors président de l’Assemblée nationale ivoirienne, grâce à un ami commun.


>>> À LIRE – Alexandre Benalla en Afrique : « Je l’ai pris en apprentissage », explique son mentor Philippe Hababou Solomon


Benalla invité à Abidjan par Soro

Les deux hommes, qui ont rapidement sympathisé, ont été vus à plusieurs reprises attablés au restaurant de l’hôtel Peninsula, un cinq-étoiles parisien. Le lobbying de Benalla n’avait d’ailleurs pas été étranger à la présence remarquée de Soro à la convention de La République en marche (LRM) de juillet 2017.

Lorsque les ennuis de Benalla ont commencé, Soro n’a pas manqué de le soutenir, lui dispensant quelques conseils avant sa première audition devant la commission d’enquête du Sénat, le 19 septembre 2018, ou l’invitant chez lui à Abidjan. Benalla avait finalement préféré séjourner au Maroc chez l’homme d’affaires français Vincent Miclet.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte