Transport aérien

Bénin : Patrice Talon recadre le personnel d’Air France

Patrice Talon, le président béninois, à l'Élysée le 16 avril 2016. © Michel Euler/AP/SIPA

Après l’expulsion définitive de la représentante d’Air France au Bénin et au Togo, un conseiller de Patrice Talon a transmis fin janvier à sa demande de nouvelles consignes aux agents d'escale de la compagnie.

Air France tente d’apaiser ses relations avec Patrice Talon. À la fin de janvier, la compagnie a dépêché à Cotonou Frank Legré, son directeur général Afrique. Les attitudes « irrespectueuses » du personnel et les « retards récurrents » doivent cesser, lui a fait savoir le chef de l’État béninois par l’intermédiaire de son conseiller Johannes Dagnon. Legré a ensuite réuni les agents d’escale pour leur transmettre ces consignes.


>>> À LIRE – Bénin : pourquoi Patrice Talon en veut à Air France


Expulsion définitive de Christine Quantin

Patrice Talon reproche à Air France de lui avoir manqué de respect, en ne traitant pas bien certains de ses proches collaborateurs et sa famille. À la fin de 2018, notamment, Romuald Wadagni, le ministre de l’Économie et des Finances, aurait été oublié dans le salon d’honneur de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, ce qui lui a fait manquer son vol.

Enfin, le président n’en démord pas : l’expulsion de Christine Quantin, la représentante d’Air France au Bénin et au Togo, qui, en décembre 2018, avait dû quitter Cotonou, où elle résidait, est définitive. Son successeur sera nommé prochainement.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte