Économie

Sénégal : les chemins d’une émergence qui ne profite pas encore à tous

Macky Sall et son épouse lors de l’inauguration du premier tronçon du TER, le 14 janvier. ©

Grâce à des choix stratégiques avisés et à une conjoncture favorable dans les secteurs clés, le gouvernement sénégalais affiche un bilan positif. Mais la population attend une amélioration plus tangible de ses conditions de vie.

Sans conteste, le Sénégal est l’un des champions africains du dynamisme économique et devrait le rester. Le taux de croissance de son PIB est supérieur à 6 % depuis plusieurs années, et le FMI lui laisse espérer, dans son analyse du 18 janvier, une accélération pour atteindre 6,9 % en 2019, puis 7,5 % en 2020, et même 10 % quand ses champs pétrolifères et gazéifères entreront en production, à partir de 2022.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte