Politique

Côte d’Ivoire : Ouattara calme le jeu avec Bédié

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 11 février 2019 à 14h46
Le 8 août, Henri Konan Bédié a rendu visite à Alassane Ouattara dans sa résidence du quartier de la Riviera (photo d'illustration).

Le 8 août, Henri Konan Bédié a rendu visite à Alassane Ouattara dans sa résidence du quartier de la Riviera (photo d'illustration). © Présidence de Côte d'Ivoire

Si les relations restent tendues entre Alassane Ouattara, le président du RHDP, et Henri Konan Bédié, le patron du PDCI, le chef de l’État a confié fin janvier qu’il n’entreprendrait aucune action à l’encontre de son ex-allié.

À la fin de janvier, Alassane Ouattara a confié en privé qu’il n’entreprendrait aucune action à l’encontre de son ex-allié Henri Konan Bédié. L’aile la plus dure du camp présidentiel militait pourtant en coulisses pour que ce dernier soit expulsé de sa résidence d’ancien chef d’État, voire pour qu’il soit interpellé après qu’il eut tenu des propos virulents à l’égard du RHDP.

Pas de message ferme

ADO a d’abord envisagé d’envoyer ses ministres Hamed Bakayoko (Défense) et Sansan Kambilé (Justice) transmettre à Bédié un message au ton très ferme. Avant de renoncer.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte