Politique

Centrafrique : une loi permettant le retour des anciens chefs d’État prévue dans l’accord de paix

Les 14 groupes armés et le gouvernement ont apposé leur signature au bas du texte consacrant la paix et le vivre ensemble, ce 6 février 2019 à Bangui, en présence de la communauté internationale. © Flickr/CC/UN/MINUSCA - Herve Serefio

L'accord politique pour la paix et la réconciliation paraphé le 6 février à Bangui prévoit « l’adoption d’une loi sur le statut des anciens chefs d’État ».

L’accord de paix centrafricain paraphé le 6 février à Bangui prévoit « l’adoption d’une loi sur le statut des anciens chefs d’État ». « Elle doit permettre à ces derniers de rentrer au pays et, ainsi, d’éviter d’entretenir des frustrations qui alimentent le conflit », explique un signataire.


>>> À LIRE – Centrafrique – Décentralisation, justice et nouveau gouvernement : ce que contient l’accord de paix


Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte