Politique

Présidentielle au Sénégal : comment Macky Sall a obtenu le ralliement d’Aïssata Tall Sall

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 11 février 2019 à 18h14
L’ex-porte-parole du PS 
et actuelle députée de Podor.

L’ex-porte-parole du PS et actuelle députée de Podor. © Sylvain Cherkaoui

Le richissime homme d’affaires sénégalais Harouna Dia a joué un rôle déterminant dans le ralliement inattendu de l’avocate Aïssata Tall Sall, députée et maire de Podor, au président Macky Sall.

Dans le ralliement à la coalition au pouvoir de l’avocate Aïssata Tall Sall, députée et maire de Podor, Harouna Dia a joué un rôle déterminant. Ce richissime homme d’affaires sénégalais installé au Burkina, qui a fait fortune dans le commerce de poisson surgelé, n’a pas ménagé ses efforts pour convaincre l’ex-porte-parole du Parti socialiste (exclue fin 2017 pour dissidence) d’apporter son soutien au chef de l’État sortant, qu’elle n’avait pourtant pas ménagé durant son septennat.

De multiples tentatives

Discret mais très bien introduit au palais présidentiel, Harouna Dia – un Halpulaar originaire du Fouta, comme Aïssata Tall Sall et Macky Sall – avait été, à partir de 2009, l’un des principaux bailleurs de la campagne présidentielle du futur président, à qui il avait déjà incité Tall Sall à se rallier. Ses tentatives répétées ont fini par porter leurs fruits à partir de 2017 – lorsque la députée a lancé son mouvement Osez l’avenir –, avant de se concrétiser en cette fin de janvier.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte