Politique

Youssef Chahed courtisé par les lobbyistes, Jeannot Ahoussou-Kouadio reçu par Alassane Ouattara…

Le chef du gouvernement tunisien approché par certains lobbyistes français, le président du Sénat ivoirien reçu par le président de la République Alassane Ouattara… Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d’État et de leur premier cercle.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 12 novembre 2019 à 16:51

Secrets de Palais © JA

• Tunisie : défilé de lobbyistes

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, le 6 décembre 2016. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, le 6 décembre 2016. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Youssef Chahed, dont les amis viennent de créer le parti Tahya Tounes, est courtisé par les lobbyistes français. Dernier en date : Alexandre Medvedowsky, président du cabinet ESL & Network, qui s’est rendu à Tunis à la fin de janvier.

Ex-collaborateur de l’ancien ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à l’époque où celui-ci était président de l’Assemblée nationale, il a été introduit à la Kasbah par Karim Guellaty, un proche du chef du gouvernement tunisien.

• Côte d’Ivoire : rétropédalage ?

Jeannot Ahoussou-Kouadio, le 11 mai 2018 à Abidjan. © Issam Zejly pour JA

Jeannot Ahoussou-Kouadio, le 11 mai 2018 à Abidjan. © Issam Zejly pour JA

Absent au congrès du RHDP le 26 janvier, Jeannot Ahoussou-Kouadio a été reçu trois jours plus tard par Alassane Ouattara. Le président du Sénat a assuré au chef de l’État qu’il était toujours membre du parti unifié, en dépit des propos qui lui étaient attribués.

Le 18 janvier, il aurait déploré que les cadres du PDCI, d’Henri Konan Bédié, aient subi des pressions pour adhérer au RHDP. Propos qu’il n’avait jusque-là jamais démentis.