Cinéma

Cinéma : Fatou N’Diaye crève l’écran dans « Un Ange »

L’actrice révélée par le téléfilm Fatou la Malienne. © stephan vanfleteren

Fatou N’Diaye rayonne dans « Un ange », du réalisateur belge Koen Mortier, une fable amoureuse inspirée d’un fait réel : la mort mystérieuse d’un coureur cycliste au Sénégal.

Elle ne parle pas, ou presque… et pourtant, elle crève l’écran. Dans Un ange, Fatou N’Diaye incarne Fae, une prostituée sénégalaise qui s’éprend de Thierry (Vincent Rottiers). Elle est une femme forte, une « thiaga » qui sait ce qu’elle veut. Lui est un sportif célèbre, champion cycliste brisé par la drogue. Tous deux ont fait de leur corps un instrument de travail répondant aux attentes de leurs clients ou de leurs fans.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte