Transport aérien

Ethiopian Airlines : fin des vols pirates pour Madagascar

Un Airbus A350 de la compagnie Ethiopian Airlines atterrit sur la piste tout juste refaite de l'aéroport d'Abuja, le 18 avril 2017. © Sunday Aghaeze/AP/SIPA

Alors qu’en vertu des droits de trafic, Ethiopian Airlines peut assurer quatre liaisons hebdomadaires entre Addis-Abeba et Antananarivo, cette compagnie faisait le forcing pour en obtenir davantage.

Chaque jeudi soir, Ralava Beboarimisa, le ministre malgache des Transports, envoyait à Addis une dérogation permettant à Ethiopian d’assurer un aller-retour supplémentaire le vendredi. Autorisation que n’a pas donnée son successeur, Joël Randriamandranto, le 24 janvier, laissant 180 passagers sur le carreau le lendemain.


>>> À LIRE – Pourquoi Air France réclame 46 millions de dollars à Air Madagascar


Le nouveau ministre a obtenu de la compagnie l’engagement écrit de ne plus commercialiser de trajets Paris-Antananarivo avec escale à Addis, afin de ne plus concurrencer Air Madagascar sur cette ligne.

Fermer

Je me connecte