Politique

La coopération militaire au centre des échanges entre Alassane Ouattara et Faure Gnassingbé

Le président togolais a rencontré son homologue ivoirien à Abidjan, le 28 janvier. Les deux chefs d’État ont essentiellement évoqué la collaboration entre le Togo et la Côte d’Ivoire sur les questions sécuritaires.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 4 février 2019 à 11:27

Faure Gnassingbe et Alassane Ouattara, le 28 janvier 2019 à Abidjan. © DR / Présidence togolaise

Faure Gnassingbé a fait un voyage éclair à Abidjan, le 28 janvier, afin de s’entretenir avec Alassane Ouattara. Lors de leur entrevue au petit palais de la présidence, ADO était notamment accompagné de ses ministres Hamed Bakayoko (Défense) et Sidiki Diakité (Sécurité), et son homologue togolais, de Reckya Madougou, sa conseillère spéciale, et de Gilbert Bawara, porte-parole du gouvernement.

Opération de maintien de la paix

Les discussions ont essentiellement porté sur la coopération bilatérale en matière de sécurité, que les deux chefs d’État souhaitent renforcer. Ils y collaborent déjà activement, les forces spéciales ivoiriennes, qui dépendent de la présidence, étant formées à Pya (nord du Togo).

Alassane Ouattara souhaite désormais s’inspirer de l’expertise togolaise en matière de missions de maintien de la paix des Nations unies.

Cette fois, il est allé accueillir Faure Gnassingbé à l’aéroport. Celui-ci l’avait directement rejoint à Assinie lors de sa précédente visite, le 30 juin 2018.