Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara à quitte ou double»

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro n’a pas signé sa lettre de démission

Guillaume Soro, en mars 2012. © Emanuel Ekra/AP/SIPA

Guillaume Soro, qui devrait démissionner de la présidence de l’Assemblée nationale en février, comme l'a annoncé Alassane Ouattara, n'a pas signé la lettre de démission qui lui a été apportée le 29 janvier à son domicile.

Bien qu’Alassane Ouattara ait publiquement annoncé, le 28 janvier, la démission de Guillaume Soro, la procédure n’est toujours pas enclenchée. Dans la soirée du 29 janvier, le chef de l’État a dépêché chez le président de l’Assemblée nationale son frère, Téné Birahima Ouattara, par ailleurs ministre des Affaires présidentielles, et Gilbert Kafana, ministre chargé des Relations avec les institutions.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : Ouattara-Soro, le point de non-retour


Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte