Politique

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro et les ex-comzone des Forces nouvelles reprennent leurs études

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 01 février 2019 à 09h50
Guillaume Soro a démissionné de l’Assemblée nationale le 8 février 2019.

Guillaume Soro a démissionné de l'Assemblée nationale le 8 février 2019. © Issam Zejly/TRUTHBIRD MEDIAS pour JA

Guillaume Soro a entamé des études de finances à Harvard. Plusieurs anciens comzone des Forces nouvelles lui ont emboîté le pas, en démarrant des formations à l’ENA d’Abidjan ou de Paris.

Comme le Libérien George Weah, qui, avant de briguer la magistrature suprême, avait obtenu un diplôme aux États-Unis, Guillaume Soro et ses proches ont soif de savoir. Alors qu’il se prépare en vue de la présidentielle de 2020, l’ex-chef des Forces nouvelles (FN) a entamé des études de finances à l’université de Harvard. Il avait auparavant décroché un MBA à l’École de commerce de Lyon.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : Guillaume Soro, l’ambigu


D’ex-comzone dans les pas de Soro

Selon nos sources, plusieurs personnalités, telles que John Dramani Mahama, l’ancien président ghanéen, et Pierre-Claver Maganga Moussavou, le vice-président gabonais, avaient été conviées à la cérémonie de remise des diplômes, le 1er décembre dernier.

Jusqu’à présent, Soro était titulaire d’une licence en langue étrangère de l’Université d’Abidjan.

Plusieurs anciens FN ont retrouvé les bancs de l’école ces dernières années. L’ex-comzone Martin Fofié Kouakou vient d’intégrer l’ENA d’Abidjan en auditeur libre, comme Hervé Touré (dit Vetcho) en 2018. Alphonse Soro a, lui, suivi un cycle spécialisé en administration publique à l’ENA Paris, et obtenu son diplôme en 2015.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer