Nouvelles technologies

[Tribune] Elles courent, elles courent, les « fake news »

Par

Avocate camerounaise, directrice exécutive d'Internet sans frontières.

Fake news © Damien Glez

Grand mal de ces dernières années, l’épidémie de désinformation semble avoir trouvé un remède : le fact-checking, ou vérification des faits. La technique, déjà répandue dans le monde, notamment en Europe ou en Amérique du Nord, fait progressivement son incursion dans le paysage cybernétique africain.

Il est loin le temps où Africa Check était pratiquement la seule organisation à débusquer les fausses informations circulant en ligne. Aujourd’hui, les initiatives fleurissent : à la fin de 2018, Facebook annonçait ainsi un partenariat avec l’Agence France Presse (AFP) pour étendre son programme de fact-checking au Cameroun, comme il l’a déjà fait au Kenya ou au Sénégal.

De son côté, la BBC a organisé début janvier une grande conférence à Lagos sur la lutte contre les fake news au Nigeria et a notamment présenté les efforts qu’elle mettra en œuvre à l’approche des élections générales de février prochain.


>>> À LIRE – [Tribune] Quand les réseaux sociaux ravivent les conflits ethniques


L’énergie investie par de si grands médias dans cette lutte en Afrique suggère que son efficacité a déjà été prouvée ailleurs. Ce n’est pas aussi simple : les initiatives de fact-checking

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte