Société

Cameroun : un leader séparatiste visé par une plainte en Californie

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 23 janvier 2019 à 13:05

Dans une rue de Bamenda, au Cameroun anglophone (photo d’illustration). © Rbairdpcam/CC/Flickr

Un cabinet américain a déposé une plainte contre un leader séparatiste camerounais pour « terrorisme international ».

Début janvier, le cabinet Nsahlai a déposé une plainte en Californie contre un leader séparatiste camerounais, Tapang Ivo Tanku, pour « terrorisme international ».

À la tête de ce cabinet américain, sis à Los Angeles, l’avocat Emmanuel Kongnyuy Nsahlai mène l’offensive.


Les Ambazoniens doutent de la crédibilité de l’avocat

Il est le fils de Christopher Nsahlai, l’ancien ministre camerounais des Transports, originaire du Nord-Ouest et décédé en 2008. Plusieurs leaders ambazoniens en exil ont attaqué sa crédibilité, en estimant que son cabinet était une officine « dirigée par le régime répressif de la République du Cameroun ».