Politique

Côte d’Ivoire : Ouattara-Soro, le point de non-retour

Guillaume Soro (fauteuil vert) écoute le chef de l’État s’exprimer devant les députés, à Abidjan, le 10 janvier 2017. © ISSOUF SANOGO/AFP

Le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro a prévu de convoquer une session parlementaire pour remettre solennellement sa démission aux députés. Selon nos sources, Alassane Ouattara a mandaté plusieurs émissaires auprès de Soro pour le raisonner.

Entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara (ADO), la rupture semble être consommée. Ne croyant pas au RHDP, le futur parti unifié, le président de l’Assemblée nationale a informé le chef de l’État, lors d’un tête-à-tête début janvier, de son intention de quitter ses fonctions.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte