Dossier

Cet article est issu du dossier «Bénin : bilan d'étape pour Patrice Talon»

Voir tout le sommaire
BTP & Infrastructures

Au Bénin, les routes du développement

Lancement des travaux dans le quartier Haie-Vive de Cotonou, début janvier. © ADEWOLE/AID pour JA

Après les spectaculaires opérations de déguerpissement menées début 2017, l’État lance le bitumage de 660 km de voirie urbaine. Un lifting inespéré pour les neuf principales villes du pays.

C’est l’un des projets phares du Programme d’actions du gouvernement (PAG). C’est aussi l’un de ceux qui suscitent le plus d’impatience, tant le démarrage des premiers chantiers a tardé. Le bitumage de 660 km de voies urbaines dans les principales villes béninoises est en effet d’autant plus attendu que les spectaculaires opérations de déguerpissement menées au début de 2017 dans ces agglomérations, en particulier à Cotonou, ont laissé des traces dans les mémoires. Cette libération de l’espace public était justifiée, notamment, par la nécessité de laisser place aux travaux de réhabilitation et de construction de voirie, qui devaient commencer dans la foulée…

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte