Médias

[Édito] Jeune Afrique, un groupe média en évolution permanente

Par

Marwane Ben Yahmed est directeur de publication de Jeune Afrique.

+ Suivre cet auteur

Le président ivoirien Alassane Ouattara, lors de la cérémonie d'ouverture du CEO Forum à Abidjan, le 26 mars 2018. © DR / CEO FORUM

Alors que l'année 2018 s'achève et que 2019 se profile, l'heure est au bilan et aux perspectives pour Jeune Afrique Media Group.

Le numéro triple de Jeune Afrique, qui sort aujourd’hui, est le dernier de cette année singulière et riche en événements. Mais en lieu et place des sempiternels bilans et temps forts de 2018, nous vous proposons 228 pages destinées à vous éclairer sur l’évolution, en 2019 et au-delà, d’un continent que nous décryptons en profondeur chaque semaine depuis cinquante-neuf ans. Avec objectivité et, autant que possible, loin de ces prismes déformants qui, ici et là, nous présentent une Afrique aux antipodes de ce qu’elle est vraiment : plurielle et en perpétuel mouvement.

C’est à un passionnant voyage, de Bizerte au Cap et du golfe de Guinée à celui d’Aden, que nous vous convions. Au plus près des réalités, mais en prenant la hauteur indispensable à la compréhension des grands enjeux du moment : politiques, économiques, diplomatiques et sociétaux. D’autant que l’année qui vient s’annonce très chargée en rendez-vous électoraux : présidentielle en Algérie, en Tunisie, en Mauritanie, au Sénégal, au Nigeria, en Afrique du Sud, en Namibie, au Botswana et aux Comores ; législatives au Mali, en Guinée, au Bénin, au Cameroun, à Madagascar, à Maurice et (peut-être) au Tchad… La liste n’est évidemment pas exhaustive.

En 2019, versions enrichie et anglophone pour JAB+

L’année 2018 a également été riche en changements au sein de Jeune Afrique Media Group (JAMG). Du lancement de la nouvelle formule de votre hebdomadaire (en janvier) au passage en accès payant de notre site jeuneafrique.com, dont l’offre de contenus éditoriaux a été beaucoup étoffée, en passant par le succès de la 6e édition du Africa CEO Forum (en mars, à Abidjan) et celui des forums Les Héroïnes, à Dakar et à Abidjan, consacrés au leadership féminin, JAMG n’a cessé de faire évoluer ses activités, sur la forme comme sur le fond.

Nous continuerons évidemment, l’an prochain, dans la voie de l’innovation et du changement

Nous continuerons évidemment, l’an prochain, dans la voie de l’innovation et du changement, tout en restant fidèle à nos valeurs et attentif à vos attentes. En particulier dans le domaine du digital. Ainsi, Jeune Afrique Business +, notre publication consacrée aux coulisses du monde des affaires, lancera prochainement une évolution enrichie de son site, ainsi qu’une version en anglais. The Africa Report, notre publication elle aussi en anglais, deviendra quant à elle trimestrielle (4 numéros exclusifs par an) avec un contenu éditorial et une pagination augmentés. Pour accompagner cette transformation, nous engagerons une refonte complète du site internet theafricareport.com.

Sur le plan événementiel, le programme sera lui aussi chargé : après Genève et Abidjan, la 7e édition du Africa Ceo Forum se déroulera les 25 et 26 mars à Kigali, au Rwanda. En juin, notre Conférence Women in Business se tiendra pour la deuxième année consécutive à Paris. Enfin, notre forum Les Héroïnes, qui réunit des femmes cadres supérieures ou chefs d’entreprise, aura lieu à Abidjan, en septembre, puis à Dakar, en novembre.

L’ensemble de la rédaction et des collaborateurs de JAMG se joignent à l’auteur de ces lignes pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année. Bonne lecture à toutes et à tous !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte