Politique

Côte d’Ivoire : le huis clos de Guillaume Soro et Henri Konan Bédié à Daoukro

Henri Konan Bédié (chemise bordeaux) accueille Guillaume Soro (costume bleu) à Daoukro, le 17 décembre.

Henri Konan Bédié (chemise bordeaux) accueille Guillaume Soro (costume bleu) à Daoukro, le 17 décembre. © DR

Henri Konan Bédié a reçu Guillaume Soro à Daoukro avec tous les honneurs le 17 décembre. Lors de leur huis clos, les deux hommes ont défini les modalités de leur probable alliance.

Alassane Ouattara a tenté de dissuader Henri Konan Bédié, son ex-allié, de se rapprocher de Guillaume Soro, sur la sellette depuis plusieurs mois. Le 16 décembre, un émissaire du chef de l’État, proche des trois hommes, s’est spécialement rendu à Daoukro, le fief de Bédié, porteur d’un message dans lequel Ouattara demandait une dernière fois au patron du PDCI de revenir dans le giron du RHDP, le parti unifié en gestation. Le message était clair : Bédié devait surseoir à sa décision de quitter cette formation et convaincre Soro de réintégrer la « maison RHDP ». Tout en saluant cette initiative, le Sphinx a confirmé s’être rapproché du président de l’Assemblée nationale, qu’il surnomme « mon fils brillant ».

Dès le lendemain en effet, Bédié a reçu Soro à Daoukro avec tous les honneurs, au son d’une fanfare sur laquelle tous deux ont esquissé quelques pas de danse. Lors d’une séance de travail à huis clos, ils ont défini les modalités de leur probable alliance politique. Le chef du PDCI a convaincu son nouvel allié de la nécessité de se rassembler, non pour combattre le RHDP, mais pour œuvrer à une « véritable cohésion entre les Ivoiriens, dans la lignée du président Félix Houphouët-Boigny ».

Deux proches de Bédié ont organisé cette rencontre : Narcisse N’Dri, son directeur de cabinet, et Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire exécutif du PDCI. Affoussiata Bamba-Lamine, la conseillère politique de Soro, s’est par ailleurs rendue deux fois à Daoukro en moins de dix jours.

Guillaume Soro y a, lui, séjourné quarante-huit heures. Bédié en a profité pour lui faire visiter ses plantations. Ils sont convenus de se revoir au début de 2019 pour poursuivre leurs pourparlers.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte