Politique

Les diplomates dans l’attente en RDC, un nouveau directeur au MAE turc, Air Mad’ menacée…

©

Plusieurs ambassadeurs attentent toujours de pouvoir remettre leurs lettres de créance à Kinshasa, un nouveau directeur général Moyen-Orient pressenti au ministère turc des Affaires étrangères, l'existence d'Air Madagascar menacée par le procès intenté par Air France... Chaque semaine, Jeune Afrique vous invite dans les coulisses de la diplomatie africaine.

• RD Congo - États-Unis : Oncle Sam attendra

Capture d’écran J.A.

Cinquante-cinq jours après son arrivée à Kinshasa le 24 octobre, Mike Hammer, l’ambassadeur des États-Unis, attendait encore de pouvoir remettre ses lettres de créance à Joseph Kabila. Mi-décembre, au moins huit diplomates étaient dans le même cas. Reste que ce délai est inhabituel pour un grand partenaire de la RD Congo : François Pujolas, l’ambassadeur de France, avait été reçu après quelques jours d’attente, début septembre. Kinshasa reproche à Washington d’infliger des sanctions ciblées à certains de ses dignitaires.

• Turquie-Maghreb : ça bouge !

Kayhan Ozer/AP/SIPA

Yunus Demirer, ambassadeur en Irak (2011-2013) et en Arabie saoudite (2013-2017), est pressenti pour le poste de directeur général Moyen-Orient au ministère turc des Affaires étrangères. Ce pôle chapeaute le département Maghreb, que dirigeait Onur Özçeri, lequel vient de prendre ses fonctions d’ambassadeur au Bénin avec accréditation au Togo. Volkan Isikçi, qui a commencé sa carrière en Algérie et était jusque-là ministre-conseiller à l’ambassade de Turquie en Espagne, est en passe de lui succéder.

• Air Mad’ : facture salée

Alan Wilson by Wikimedias Commons

Le 12 décembre, au Tribunal de commerce de Paris, Air France a revu sa facture à la hausse : il réclame à Air Madagascar 46 millions de dollars en plus des 55 millions (dont 12 millions d’intérêts) de loyers versés. Soit un total de 101 millions pour les deux Airbus A340 loués en 2012 et dont la valeur était estimée, à l’époque, entre 10 et 20 millions. Cette affaire menace l’existence d’Air Mad’, qui n’est pas en mesure de régler la note. Prochaine audience : le 13 février.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte