Diplomatie

Législatives au Togo : une mission indépendante d’observation organisée par un Français annulée

Faure Gnassingbé votant à Lomé, lors des législatives de 2013. © Erick Kaglan/AP/SIPA

Alors qu'une mission indépendante d’observation des élections législatives togolaises devait se rendre à Lomé du 18 au 21 décembre, celle-ci, organisée par le consultant français Emmanuel Dupuy, a été annulée au tout dernier moment.

Une mission indépendante d’observation des élections législatives togolaises du 20 décembre, qu’organisait le consultant français Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe, a été annulée in extremis. Elle aurait dû se rendre à Lomé du 18 au 21 décembre. Douze personnalités auraient dû faire partie de cette délégation, dont trois parlementaires et deux anciens ministres.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte