Dossier

Cet article est issu du dossier «Maroc : grandes fortunes et jeunes héritiers»

Voir tout le sommaire
Entreprises & marchés

Maroc : Ismail et Sofia Jamai (Groupe Jamai)

JA 5 ©

Il y a quelques années, c’est le fils aîné de Lhaj Ahmed Jamai qui se positionnait comme futur dauphin. Ismail Jamai était devenu le visage médiatique de la famille, l’héritier à mettre en avant.

En 2015, il a même tenté de se faire un prénom loin du secteur immobilier en se payant la présidence du club mythique de football de la ville de Fès, d’où sa famille est originaire. Sauf que l’aventure tourne court : un an plus tard, il raccroche les crampons après avoir pris la mesure du gouffre financier que peut représenter un club de football.


>>> À LIRE – Maroc : sept entreprises se mobilisent pour l’emploi des jeunes


Depuis, il se consacre exclusivement aux affaires familiales et occupe le poste de vice-président d’un des groupes immobiliers les plus puissants au Maroc. Mais il se fait de plus en plus discret et surtout de moins en moins présent au siège du groupe. Désormais, c’est sa sœur cadette, Sofia, qui semble prendre les rênes. Elle jouit de la confiance de ses parents, pour le moment toujours fortement impliqués dans le quotidien du groupe.

Fermer

Je me connecte