Dossier

Cet article est issu du dossier «Décideurs : ils feront 2019»

Voir tout le sommaire
Industrie

[Ils feront 2019] Fabrice Siaka, PDG de la Sodinaf (Cameroun)

Fabrication d'huile de palme (photo d'illustration) © Jacques Torregano pour JA

Le négociant camerounais de 40 ans a pris la lumière en 2018 à la faveur du rachat des filiales de l’exploitant forestier français Rougier au Cameroun et en Centrafrique par son entreprise, la Société de distribution nouvelle d’Afrique (Sodinaf – 76,2 millions d’euros de chiffre d’affaires).

Le plus dur commence pour ce chef d’entreprise dont la carrière a débuté chez le trader Savent Brokers du Monégasque Edmond-Patrick Lecourt. Il faut remettre en marche – tout en canalisant le mécontentement des employés – les deux scieries à l’arrêt de la Société forestière et industrielle de la Doumé (SFID), au Cameroun, et enfin démarrer l’exploitation de la centrafricaine Rougier Sangha-Mbaéré (RSM).

Loin d’abandonner le négoce, Fabrice Siaka entend consolider en 2019 sa présence dans l’industrie en transformant de l’huile de palme. La Nouvelle Raffinerie du Cameroun, qu’il a mise sur pied pour ce faire, lancera ses activités dans les prochains mois. En attendant une incursion déjà programmée dans l’aviculture et la brasserie…

Fermer

Je me connecte