Dossier

Cet article est issu du dossier «Décideurs : ils feront 2019»

Voir tout le sommaire
Industrie

[Ils feront 2019] Fabrice Siaka, PDG de la Sodinaf (Cameroun)

Fabrication d'huile de palme (photo d'illustration)

Fabrication d'huile de palme (photo d'illustration) © Jacques Torregano pour JA

Le négociant camerounais de 40 ans a pris la lumière en 2018 à la faveur du rachat des filiales de l’exploitant forestier français Rougier au Cameroun et en Centrafrique par son entreprise, la Société de distribution nouvelle d’Afrique (Sodinaf – 76,2 millions d’euros de chiffre d’affaires).

Le plus dur commence pour ce chef d’entreprise dont la carrière a débuté chez le trader Savent Brokers du Monégasque Edmond-Patrick Lecourt. Il faut remettre en marche – tout en canalisant le mécontentement des employés – les deux scieries à l’arrêt de la Société forestière et industrielle de la Doumé (SFID), au Cameroun, et enfin démarrer l’exploitation de la centrafricaine Rougier Sangha-Mbaéré (RSM).

Loin d’abandonner le négoce, Fabrice Siaka entend consolider en 2019 sa présence dans l’industrie en transformant de l’huile de palme. La Nouvelle Raffinerie du Cameroun, qu’il a mise sur pied pour ce faire, lancera ses activités dans les prochains mois. En attendant une incursion déjà programmée dans l’aviculture et la brasserie…

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte