Politique

Côte d’Ivoire : les coulisses du départ de Thierry Tanoh du ministère du Pétrole

L’ex-ministre ivoirien du Pétrole.

L’ex-ministre ivoirien du Pétrole. © Bruno LEVY pour JA

Thierry Tanoh, limogé du ministère du Pétrole et de l’Énergie le 10 décembre, était notamment le dernier ministre ouvertement PDCI encore en poste.

Limogé le 10 décembre, Thierry Tanoh, le ministre du Pétrole et de l’Énergie, avait préparé ses cartons depuis trois semaines. Il se savait en effet sur la sellette depuis sa nomination, le 10 novembre, au poste de secrétaire exécutif chargé des finances du PDCI, le parti d’Henri Konan Bédié, lequel est en froid avec le chef de l’État.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : limogé du ministère du Pétrole, Thierry Tanoh est remplacé par Abdourahmane Cissé


Des signatures gelées

Tanoh était le seul ministre à n’avoir pas organisé de meeting de soutien au RHDP, le parti unifié, et le dernier ministre ouvertement PDCI encore en poste. Selon un membre du cabinet de Tanoh, Amadou Gon Coulibaly a par ailleurs gelé la signature de nouveaux blocs pétroliers avec Total, Eni et Tullow, prétextant une mauvaise rédaction des contrats. Le 9 décembre, le Premier ministre est parvenu à convaincre Alassane Ouattara de ces manquements.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte