Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : la dernière ligne droite»

Voir tout le sommaire
Finance

Côte d’Ivoire : Youssouf Fadiga au chevet de la BNI

Youssouf Fadiga, directeur général de la BNI © LOUGUE pour JA

La mission du nouveau directeur général de la BNI, Youssouf Fadiga, est délicate : restructurer l’influente banque publique et organiser sa privatisation partielle.

Le temps passe vite pour Youssouf Fadiga. Depuis deux mois, le nouveau directeur général de la Banque nationale d’investissement (BNI) enchaîne les visites au sein de ses agences et filiales pour s’imprégner du terrain et comprendre la situation réelle du groupe, détenu à 100 % par l’État. « Je n’ai pas le droit de décevoir le président et le chef du gouvernement. C’est une mission délicate, mais, avec la mobilisation de l’ensemble des équipes, nous allons tout faire pour relever le défi », assure-t-il.


>>> À LIRE – Banques de développement : retour en grâce sous conditions


Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte