Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : la dernière ligne droite»

Voir tout le sommaire
BTP & Infrastructures

Côte d’Ivoire : des zones industrielles à la pelle

Les principales artères de la zone industrielle de Yopougon ont été réhabilitées. © OLIVIER pour JA

La livraison de la la zone industrielle de Yopougon, chantier symbolique, marque le passage à la vitesse supérieure du programme engagé il y a cinq ans pour réhabiliter d’anciennes zones industrielles et en créer de nouvelles.

Ce samedi de la fin du mois de novembre, à la mi-journée, l’activité est intense dans la zone industrielle de Yopougon – la plus grande du pays (174 ha)­ –, dans la banlieue ouest d’Abidjan. Entre automobilistes impatients, ouvriers pressés et marchandes ambulantes, tout le monde vaque à ses occupations comme il l’entend.

L’ambiance sur la voie principale est bon enfant. Pourtant, il y a deux ans, au même endroit, à la même heure de pointe, la circulation relevait du casse-tête – voire de l’impasse –, tant les infrastructures de base du site étaient dégradées et inadaptées. Depuis la fin des travaux de réhabilitation, en janvier 2018, le cauchemar quotidien des employés des 400 unités industrielles qui y sont installées n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Rénovation générale des zones industrielles

La livraison de ce chantier symbolique marque le passage à la vitesse supérieure du

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte