Dossier

Cet article est issu du dossier «Maghreb : la paix en votant»

Voir tout le sommaire
Politique

Algérie : les élections sénatoriales du 29 décembre, dernier tour de chauffe avant la présidentielle

Dans un bureau de vote à Alger, lors du scrutin de ce 23 novembre 2017 en Algérie (illustration). © Toufik Doudou/AP/SIPA

Le scrutin sénatorial du 29 décembre pourrait aboutir à une subtile redistribution des cartes avant la présidentielle de 2019.

Sans tambour ni trompette. Dans les rues de la capitale, difficile de déceler la moindre trace des élections sénatoriales du 29 décembre. Ni affiche ni banderole. Pas même un tract. C’est que le renouvellement de la moitié des membres du Conseil de la nation est avant tout une affaire de tractations en coulisses. « Certains candidats mettent jusqu’à 30 millions de dinars (environ 222 000 euros) sur la table pour acheter des voix », déplore le responsable d’une formation politique de la mouvance démocratique.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte