Dossier

Cet article est issu du dossier «Banque : Société générale mise sur l'Afrique»

Voir tout le sommaire
Banque

Banque : Société générale, l’Afrique envers et contre tous

La Côte d’Ivoire est le marché subsaharien le plus rentable. Ici, le siège de SGBCI, à Abidjan. © OLIVIER pour JA

À l’inverse de ses concurrents internationaux, le groupe français Société générale a fait du continent Africain une priorité, avec des objectifs de rentabilité élevés.

Pour l’occasion, c’est Frédéric Oudéa lui-même, le directeur général de Société générale (SG), qui a mené la délégation venue présenter fin novembre à Dakar Grow With Africa (« croître avec l’Afrique ») la stratégie africaine de la banque française. Il y a trois ans, alors que SG esquissait un retour en force, c’est Bernardo Sanchez-Incera, DG délégué chargé de la banque de détail à l’international, qui avait conduit la mission à Abidjan. Son successeur, Philippe Heim, et Alexandre Maymat, patron de la zone Afrique, Asie, Méditerranée et Outre-mer (Afmo) étaient également à Dakar, accompagnés d’une importante cohorte de cadres africains.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte