Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : la dernière ligne droite»

Voir tout le sommaire
Santé

Côte d’Ivoire : un nouvel hôpital mère-enfant, accessible aux plus modestes

Prématurés en couveuse au sein du service de néonatalogie. © OLIVIER pour JA

Neuf mois après son ouverture, l’Hôpital mère-enfant de Bingerville en Côte d'Ivoire ne désemplit pas. Et apparaît déjà comme un pôle de référence national et sous-régional.

Depuis son inauguration, en mars dernier, l’Hôpital mère-enfant de Bingerville (HMEB), à une trentaine de kilomètres du centre d’Abidjan, ne désemplit pas. « Actuellement, nous accueillons environ 250 patients par jour, précise Frédéric du Sart, le directeur général de l’hôpital. À la fin du mois de novembre, nous avions assuré au total plus de 230 accouchements. »

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte