Défense

Mali-France : ils ont (eux aussi) fait tomber Amadou Koufa

Des soldats maliens, près de Mopti (archives). © François Rihouay/AP/SIPA

Pour neutraliser le chef jihadiste Amadou Koufa, dans la nuit du 22 au 23 novembre, les services français se sont notamment appuyés sur des coordonnées transmises par une équipe spéciale des renseignements militaires maliens.

Plusieurs hauts gradés maliens n’ont guère apprécié que les Français n’aient pas davantage souligné leur rôle dans la neutralisation d’Amadou Koufa, au cours de la nuit du 22 au 23 novembre.


>>> À LIRE – Mali : Amadou Koufa, le visage peul d’Al-Qaïda


Une équipe spéciale des renseignements militaires maliens traque le chef de la katiba Macina et ses adjoints depuis le début de 2018. Grâce à ces éléments infiltrés, il a été localisé dans la zone de Dogo (delta intérieur du Niger) il y a deux mois. Le 19 novembre, ces sources ont transmis aux Français les coordonnées GPS exactes et des photos de la base de Djouretou, où Koufa se cachait.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte