Dossier

Cet article est issu du dossier «CAN 2019 : le grand cafouillage»

Voir tout le sommaire
Politique

Retrait de la CAN au Cameroun : enquête sur un double fiasco

Le stade Paul-Biya d’Olembé, au Cameroun, accueillera la CAN 2019. © Adrienne Surprenant/collectif item pour JA

Yaoundé s’est vu retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football 2019. La CAF met en avant de graves retards dans la construction des infrastructures et dit assumer son choix. A-t-elle eu raison ? Enquête sur un double fiasco.

Ils l’ont fait. Le 30 novembre, les membres du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) ont voté pour que l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) soit retirée au Cameroun. Sans doute n’était-ce pas vraiment une surprise : les retards dans la construction des infrastructures étaient notoires, et beaucoup ont vu dans la multiplication des missions d’inspection de la CAF un mauvais présage, glosant au passage sur la rivalité ancienne qui oppose Ahmad Ahmad, l’actuel président de la confédération, à son prédécesseur – camerounais – Issa Hayatou.

Quoi qu’il en soit, la conscience qu’un retrait menaçait n’a en rien atténué la douleur de sa survenance. Dans ce pays où le football est une religion d’État, les Camerounais ont reçu le camouflet en pleine figure. Ils savent que l’affaire va coûter plusieurs milliards de F CFA au contribuable et

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte