Tourisme

Tourisme : à la redécouverte du sud de l’Algérie

Le massif de l’Atakor, vu du plateau de l’Assekrem. © Eric Bonnem/secret planet

Plusieurs tour-opérateurs spécialisés proposent à nouveau des circuits touristiques à Djanet ou à Tamanrasset, dans le Sud algérien, en garantissant une sécurité maximale.

« Nous avions tout arrêté en 2010, soupire Issa Smatti, directeur d’un vaste département Asie centrale-monde arabe chez Nomade aventure. Et puis, enfin, nous pourrons de nouveau emmener nos clients dans le Sahara algérien le 12 janvier ! » Le voyagiste français compte parmi la petite dizaine de spécialistes européens qui commencent à reprendre le chemin des dunes blondes, blanches, ocre et des gravures rupestres.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte