Dossier

Cet article est issu du dossier «RDC : quel bilan économique pour Kabila ?»

Voir tout le sommaire
Assurances

RDC : la libéralisation des assurances annoncée pour mars 2019

Rawbank et Trust Merchant Bank vont proposer des contrats aux particuliers. © gwenn dubourthoumieu pour j.a.

Pourtant promulguée avec enthousiasme en mars 2015, la libéralisation du secteur des assurances n’est toujours pas effective en RD Congo. Et la Société nationale d’assurances (Sonas) conserve pour l’instant le monopole de fait qu’elle détient depuis 1966.

Les milieux d’affaires locaux peuvent bien s’impatienter, l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (Arca), mise en place en 2016, semble vouloir prendre toutes les précautions nécessaires pour la réussite de cette opération. « C’est un dossier très politique, confirme un technicien de l’Autorité. Il ne s’agit pas de répéter les erreurs de la libéralisation bancaire ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte