Dossier

Cet article est issu du dossier «Tunisie : 2019, l’année de tous les enjeux»

Voir tout le sommaire
Société

Tunisie : la Harissa à toutes les sauces

La harissa à la conquête du marché européen, au salon international de l'alimentation (SIAL). © Saaleha Bamjee/Flickr

L’incontournable purée à base de piments rouges, d’ail et d’épices se refait une jeunesse. Et compte bien s’inviter à toutes les tables du monde.

« Pour manger de la harissa dès le matin, il faut être tunisien ! » lance un visiteur enthousiaste en attrapant un bout de pain. Hôte de marque du Salon international de l’alimentation (Sial), qui s’est tenu à Paris du 21 au 25 octobre, la fameuse sauce épicée tunisienne trônait dans de petits bols au centre de la table dressée par la chef Manel Aydi sur le stand du Groupement des industries de conserves alimentaires (Gica).

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte