Dossier

Cet article est issu du dossier «Tunisie : 2019, l’année de tous les enjeux»

Voir tout le sommaire
Vie des partis

Tunisie : Ennahdha compte sur sa jeune garde

Rached Ghannouchi, le chef du parti Ennahdha, au quartier général de son mouvement, le 12 mars 2018, à Tunis. © Nicolas Fauqué pour JA

Pour moderniser son image et élargir son électorat, le mouvement islamiste tunisien Ennahdha compte sur sa jeune garde, qu’il a opportunément mise en avant.

« Avant la révolution, Ennahdha était un parti “totalitaire” », lâche Mohamed Amine Sdiri. Conseiller du ministre du Développement, ce trentenaire assume la rupture avec ses aînés. « Nous n’avons pas vécu la confrontation avec le pouvoir, la prison. La première génération d’Ennahdha vivait un peu isolée, il fallait être coopté, et la clandestinité et l’exil l’ont un peu déconnectée. »

Passé par Sciences-Po Paris, Mohamed Amine Sdiri se décrit comme « un facilitateur ». Il marche dans les pas de son ministre, Zied Ladhari, 43 ans, titulaire de son troisième portefeuille ministériel depuis février 2015. Constituant, puis député de Sousse, Zied Ladhari a été dès 2011 l’un des visages du renouvellement d’Ennahdha, dont il deviendra porte-­parole en octobre 2013. Avocat formé en France, il maîtrise tous les codes, sait naviguer d’un milieu à l’autre et adapter son style (volubile ou langue

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte