Politique

Congo-Brazzaville : les bons conseils de DSK

Dominique Strauss-Kahn à Paris, le 6 septembre 2018. © JOEL SAGET / AFP

L'ancien patron du Fonds monétaire international (FMI) conseille plusieurs pays africains, dont le Congo-Brazzaville qu'il aide notamment à restructurer sa dette auprès de la Chine.

À Brazzaville, en octobre, Dominique Strauss-Kahn (DSK) s’est entretenu avec Denis Sassou Nguesso, qu’il continue de conseiller en matière de restructuration de la dette et pour les négociations avec le FMI, dont il fut le patron. Pour cela, il travaille en étroite collaboration avec la banque d’affaires Lazard du Français Matthieu Pigasse.


>>> À LIRE – Afrique-France : DSK fait cavalier seul pour décrocher des contrats de conseil


Le Congo n’ayant pas encore restructuré sa dette avec certains de ses créanciers, dont la Chine, les discussions avec le FMI peinent à déboucher sur un accord. DSK fait jouer sa notoriété et mobilise ses contacts au plus haut niveau à Pékin pour trouver un terrain d’entente.

Conseiller également de Faure Gnassingbé

En Afrique, il prospecte pour le compte de sa société Parnasse International, sise à Casablanca. Son contrat de conseil avec Faure Gnassingbé, le président togolais, portant sur la mise en œuvre de la convention « Modernisation de la gestion des finances publiques » UE-FMI, se poursuit.

DSK voyage toujours accompagné de son bras droit, Philippe Valachs, qui fut son chef de cabinet adjoint à l’époque où il était ministre de l’Industrie et du Commerce extérieur (1991-1993).

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte