Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d’Ivoire : Guillaume Soro, l'ambigu»

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : le président de l’Assemblée quittera-t-il son perchoir ?

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, au palais présidentiel à Abidjan, en mars 2012. © Emanuel Ekra/AP/SIPA

Déjà en 2016, après sa réélection comme député de Ferkessédougou, Guillaume Soro avait vu sa place au perchoir de l’Assemblée nationale menacée. Alors qu’il assurait qu’un deuxième mandat lui avait été promis par le président Ouattara, il a vu d’un très mauvais œil les manœuvres menées en vue d’une candidature d’Amadou Soumahoro, même si celui-ci avait finalement renoncé.

Ancien secrétaire général par intérim du RDR, le ministre auprès du président de la République chargé des Affaires politiques pourrait néanmoins être l’un des candidats à sa succession, tout comme Mamadou Diawara, le doyen de l’hémicycle.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte