Finance

[Chronique] La confiance, indispensable levier pour l’épargne des classes moyennes

Par

Alain Faujas est spécialisé en macro-économie (mondiale et tous pays) ainsi qu'en politique intérieure française.

Distributeurs d'Absa Bank (5e banque d'Afrique australe en 2018 selon le classement Jeune Afrique), au Cap. © Schalk van Zuydam/AP/SIPA

Les classes moyennes africaines n'ont pas suffisamment confiance dans le système bancaire traditionnel pour lui confier son épargne, préférant des alternatives informelles. Des innovations telles que le mobile banking ou la microfinance changent la donne en permettant de mobiliser ces fonds pour le développement.

Depuis que la BAD a estimé, en 2011, que les classes moyennes comptaient 300 millions de personnes sur le continent, les entreprises et les investisseurs n’ont d’yeux que pour elles. On en oublie que ces classes sont aussi une source d’épargne vitale pour l’économie. Avant de consommer, elles épargnent. Leur épargne fait le crédit, et le crédit fait le développement.

« Ce qui les caractérise, c’est qu’elles se projettent dans l’avenir », a déclaré Alain Antil, directeur du Centre Afrique subsaharienne de l’Institut français des relations internationales (Ifri), en ouvrant un colloque qui leur était consacré, le 29 octobre. « Même les classes qui ne disposent que de 2 à 4 dollars (de 1,75 à 3,50 euros) par personne et par jour mettent un point d’honneur à épargner pour investir dans l’éducation de leurs enfants ou dans un business », a confirmé Clélie Nallet, chercheuse à l’Ifri.

Manq

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte