Politique

[Tribune] Crise politique en Tunisie : l’UGTT en première ligne

Par

Frida Dahmani est correspondante en Tunisie de Jeune Afrique.

Le siège de l'UGTT, à Tunis. © Citizen59 /CC/Wikimedia Commons

Alors que le pouvoir tunisien tâtonne, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) fait pratiquement à elle seule figure de contre-pouvoir. Analyse d'un succès.

À un an de la fin du premier mandat présidentiel de la IIe République, le pouvoir tunisien tâtonne, hésite et se perd en tiraillements politiques. Bien que bruyante, l’opposition ne peut jouer son rôle tant elle est réduite à peau de chagrin. Au-delà de cet improductif vacarme, une voix se fait entendre : celle de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), dont la mission dépasse largement la défense des droits des travailleurs. Elle fait pratiquement à elle seule figure de contre-pouvoir.

Son appel à la grève dans la fonction publique a été suivi le 22 novembre par 95 % des agents. Et plus de 8 000 manifestants ont battu le pavé pour porter leurs revendications – la revalorisation de la rémunération des ­fonctionnaires – devant le siège de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP). Forte de ce succès, l’UGTT peut continuer à faire la pluie et le beau temps en imposant ses exigences à l’exécutif. Lequel a déjà renoncé, sous la ­pression et à rebours de ses engagements auprès des bailleurs internationaux, à la ­privatisation d’entreprises publiques.


>>> À LIRE – Tunisie : près de 100 000 personnes dans la rue pour réclamer des augmentations de salaire


Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte