Transports

Transport de voyageurs : au Maroc, Air Arabia se pose en concurrent du rail

Mohamed Rabie Khlie (directeur général de l'ONCF) et Laila Mechball (directrice générale d'Air Arabia Maroc). © Montage JA

La mise en service de la ligne à grande vitesse n’a offert qu’un court moment de répit au patron de l’Office national des chemins de fer (ONCF). Face à ses trains, Mohamed Rabie Khlie voit se profiler un concurrent aussi féroce qu’inattendu : Air Arabia.

La compagnie émiratie qui a fait du marché marocain l’un de ses objectifs prioritaires veut augmenter son nombre de lignes dans le royaume, au départ de dix villes dont six sont desservies par le réseau de l’ONCF.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte