Justice

Affaire Karim Wade : le marathon judiciaire de Bibo Bourgi se poursuit

La cour de justice de Dakar au Sénégal. © Mehdi Ba pour JA

Le recours qu'Ibrahim Aboukhalil, alias Bibo Bourgi, a déposé devant une instance arbitrale internationale concernant le gel de près d’une trentaine de comptes bancaires à Monaco, dont il est l’un des ayants droit, est toujours pendant.

Son amitié ancienne avec Karim Wade lui aura coûté cher. Depuis que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) l’a condamné à cinq ans de prison en mars 2015, Ibrahim Aboukhalil, alias Bibo Bourgi, a vu s’effondrer un empire patiemment bâti. Au Sénégal, ses biens personnels et les sociétés lui appartenant ont été saisis.


>>> À LIRE – Sénégal : Karim Wade, Bibo Bourgi et le magot de Monaco


Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte