Politique

Niger-Burkina : des patrouilles anti-bandits déployées sur la zone frontalière

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 13 novembre 2018 à 19:46

Un soldat burkinabè des Forces armées nationales (FAN) lors d’une patrouille en décembre 2016 (illustration).

Le Niger a récemment déployé sur la zone frontalière avec le Burkina Faso un nouveau bataillon tactique contre le banditisme, qui vient compléter le dispositif mis en place dans le cadre du G5 Sahel.

Pour lutter contre la recrudescence des « actes de banditisme » dans la région de Tillabéri, à la frontière avec le Burkina, le Niger a récemment déployé un nouveau bataillon tactique dans le département de Torodi (Sud-Ouest).

200 hommes

Fort de 200 hommes, il vient compléter le dispositif mis en place dans le cadre du G5 Sahel dans la région dite du fuseau central. Organisés en patrouilles mobiles, des soldats nigériens arpentent la zone frontalière afin d’empêcher d’éventuelles incursions, notamment sur la route nationale 6, qui mène à Niamey.