Diplomatie

DP World/Djibouti : Washington choisit son camp

Le Doraleh Container Terminal de Djibouti a été créé de toutes pièces par DP World en 2008.

Le Doraleh Container Terminal de Djibouti a été créé de toutes pièces par DP World en 2008. © Vincent Fournier/Jeune Afrique

Dans le conflit qui oppose l’opérateur portuaire dubaïote et le petit pays dirigé par Ismaïl Omar Guelleh, les États-Unis penchent pour le second.

Alors que l’opérateur portuaire dubaïote DP World mène une très intense campagne contre Djibouti, à coups de communiqués de presse et d’actions de lobbying auprès de sénateurs américains, Washington choisit son camp. Tibor Nagy, le secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines, prendra la plume le 12 novembre pour soutenir Djibouti, où il est attendu d’ici à la fin de l’année.

Dans un numéro spécial de The Report, édité par le cabinet Oxford Business Group (dont les équipes ont passé quatre mois dans le pays), le responsable américain défendra le potentiel économique et les investissements dans les infrastructures logistiques de Djibouti ainsi que la coopération bilatérale.

La revue publiera également un article du Chinois Justin Yifu Lin, ancien chef économiste à la Banque mondiale, que consultent régulièrement Ismaïl Omar Guelleh et plusieurs de ses pairs africains.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte